Affaire Port de Conakry : La FESABAG exige la libération de Cheick Touré

A l’instar d’autres organisations syndicales, la Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assuranes et Microfinances de Guinée (FESABAG), brise le silence et réagit à l’arrestation et l’incarcération de Cheick Touré, responsable de la section syndicale du Port Autonome de Conakry.

Dans une déclaration, la FESABAG en syndicat Responsable, fidèle à sa vocation de défenseur des préoccupations légitimes des travailleurs et de leur bien-être, et soucieuse de la paix et la quiétude sociale en République de Guinée, condamne avec la dernière énergie l’arrestation et l’incarcération du syndicaliste CHEICK TOURE et considère que cette manœuvre est une violation flagrante des droits de l’homme et une entrave à l’exercice de l’activité syndicale en République de GUINEE.

En conséquence, la FESABAG demande la libération immédiate et sans condition du camarade Cheick TOURE.

Par ailleurs, la FESABAG lance un appel à toutes les autorités compétentes en vue de tenir compte des préoccupations légitimes de la classe ouvrière en général et des travailleurs du Port Autonome de Conakry en particulier.

Alors que le syndicaliste poursuivit pour offense et diffamation à l’endroit du Chef de l’Etat et de son fils, attend son jugement, la FESABAG prend à témoin l’opinion nationale et internationale, que si les préoccupations des travailleurs ne sont pas prises en compte, elle se réserve le droit d’user de tous les moyens légaux à sa disposition pour défendre l’intérêt et la sécurité des travailleur.

La FESABAG emprunte ainsi le pas de l’inter centrale syndicale (CNTG-USTG) qui avait apporté son soutien au syndicat du Port Autonome de Conakry depuis les premières heures de la crise.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.