Affaire Tamsir : Que prévoit la loi pour les auteurs de viol ?‏

Depuis mercredi, la publication d’une vidéo montrant une femme menacée avec un couteau par un homme lui réclamant une relation sexuelle scandalise la toile guinéenne. L’auteur de la menace a été identifié comme étant un jeune chanteur du nom de Tamsir. Parmi les nombreux commentaires postés sur les réseaux sociaux, certains réclament la peine de mort ou la prison à vie contre le violeur. Mais que prévoit la loi pour les auteurs de viol ?

L’Article 321 du Code pénal est clair : «Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte ou surprise, constitue un viol.
Le viol sera puni de la réclusion criminelle à temps de 5 à 10 ans. Toutefois, le viol sera puni de la réclusion criminelle à temps de 10 à 20 ans lorsqu’il aura été commis soit sur une personne particulièrement vulnérable en raison d’un état de grossesse, d’une maladie, d’une infirmité ou d’une déficience physique ou mentale, soit sur un mineur de moins de 14 ans, soit sous la menace d’une arme, soit par deux ou plusieurs auteurs ou complices, soit par un ascendant légitime, naturel ou adoptif de la victime ou par une personne qui a abusé de l’autorité que lui confèrent ses fonctions. La tentative de viol sera punie comme le viol lui-même».

À voir la fameuse vidéo, le jeune Tamsir “Petit de Banlieuz’Art” risque gros. Puisque si le viol n’est pour le moment pas prouvé, les chefs d’accusation de «menace» et de «tentative de viol», elle, seraient facilement démontrables devant la justice.

A noter que depuis l’éclatement de cette affaire, le présumé violeur –activement recherché par la Police judiciaire qui a enregistré la plainte de la victime– reste introuvable. Dans une interview qu’il a accordé au site culturel Gnakrylive, Tamsir a prétendu que la femme était sa petite amie et qu’il y avait pas eu de viol. Pour lui, c’est un de ses amis qui l’a trahi en rendant publique cette séquence qui rappelons-le choque actuellement toute la Guinée.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.