Affrontements de Koundara: Le préfet défend sans ambages le RPG

Des affrontements ont opposé dans la nuit de samedi à dimanche des partisans du pouvoir à ceux de  l’UFDG à Koundara. Même si le préfet ne le reconnait pas, le bilan fait état de blessés, des dégâts et des arrestations. Pour le préfet, il n y a pas de doute, ce sont les militants de Cellou Dalein DIALLO qui sont à l’origine des violences:

« C’est indéniable, c’était le jour de la manifestation de l’UFDG. Très malheureusement, comme vous le savez dans toute société il y a des brebis galeuses. C’est ainsi que les militants ont quitté l’artère qui lui était autorisé pour venir dans un camp où se trouvaient des citoyens censés être des partisans du RPG. Arrivés à ce niveau, ils ont commencé à jeter des pierres dans leurs cours. Une fille est sortie aussi lancer de l’eau sur eux. L’eau fraîche hein, pas chaude, l’eau fraîche. Donc ça fait des altercations. La police et la gendarmerie sont intervenues pour disperser les gens », souligne Hassane SANOUSSY.

Le premier porte-parole de l’union des forces démocratiques de Guinée dénonce la conduite du préfet et exige la libération sans condition, ni délai des militants interpellés.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.