Affrontements à la frontière guinéo-malienne : 6 morts et 14 blessés (Gouvernement)

Dans un communiqué signé du porte-parole, le gouvernement guinéen a fournit le bilan des affrontements survenus à la frontière guinéo-malienne, le mercredi, 25 février 2015.

Selon Albert Damantag Camara, ces affrontements qui ont opposé dans la Préfecture de Mandiana, les populations  du village Kantédou – Balandou à celles du village Samaya du côté de la République sœur du Mali, ont fait 6 morts et 14 blessés.

« A ce jour, nous enregistrons quatorze (14) blessés qui ont été admis au poste de santé de Balandou et six (06) corps sans vie ont été retrouvés à Niawouleni sur le territoire malien dont un (01) blessé grave. Les affrontements ont cessé depuis et un calme réel est revenu dans la zone. » a déclaré Albert Dmantang Camara, Porte-parole du Gouvernement.

A rappeler que ces genres d’incidents sont devenus récurrents autour de ce domaine minier, situé dans le territoire guinéen, à cause de l’exploitation d’une mine d’or artisanale, revendiquée par les habitants des deux pays.

Face à cette situation, le Gouvernement guinéen lance un appel pressant aux populations concernées, tant du côté malien que du côté guinéen afin qu’elles fassent preuve de responsabilité dans la sauvegarde des liens séculaires qui lient les peuples malien et guinéen.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.