Algérie : Abdelaziz Bouteflika démissionne, les rues d’Alger en liesse

Face aux pressions des militaires, le chef de l’Etat algérien a été contraint mardi, dans un « souci d’apaisement », d’anticiper son départ initialement annoncé d’ici à la fin de son mandat le 28 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.