Alliance Dadis-Dalein : « Un non-événement », selon Alpha Condé

S’exprimant sur RFI, en marge de la conférence internationale sur la relance économique post-Ebola qui se tient à New York, aux Etats-Unis, le locataire du palais Sékhoutouréya n’a pas voulu trop commenter cette alliance politique qui fait couler encre et salive.

« Pour moi c’est un non-évènement. Je ne m’occupe pas de ça pour le moment, je m’occupe de guérir d’Ebola et de faire avancer la Guinée. », a déclaré le numéro un guinéen.

Parlant du virus Ebola, qui sévit en Guinée depuis plus d’une année et demie,  et qui a fait l’objet d’une nouvelle rencontre aux Etats-Unis, Alpha Condé estime que : «ça devient difficile. C’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Il faut que nous changions complètement notre façon de lutter contre Ebola parce que quand il y a plusieurs dizaines ou centaines de cas, c’est une chose, quand il n’y a plus que quelques cas, on est en train de réfléchir comment changer la politique pour nous adapter à cette situation actuelle. », a laissé entendre le président guinéen.

De son côté, le président de l’UFDG, son principal rival accuse le pouvoir d’Alpha Condé de doter la police des équipements pour mâter les citoyens en cas de manifestation. Mais Cellou Dalein Diallo réitère son appelle à ses militants de poursuivre le combat pour une alternance en 2015.

A noter que la signature de cette alliance politique entre le Chef de file de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo et l’ex-Chef de la junte militaire, Moussa Dadis Camara,  est annoncée en début de semaine.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.