Alpha Condé a bel et bien vendu le port de Conakry !

Si le marché octroyé aux Turcs s’était passé en toute transparence, Alpha Condé avait-il besoin de perdre du temps et de la voix pour se défendre et contre-attaquer ses opposants ? Pourquoi se justifie-t-il et fait un mélange de genres entre les rails, l’Usine de Fria, la compagnie Air Guinée et le Port de Conakry, alors qu’il disait détenir les résultats des audits liés aux bradages des biens de l’Etat ? Il s’offusque quand on dit qu’il a vendu le Port.

Et pourtant, comme le témoigne Fodé Bangoura du PUP, «Le document (la concession du port conventionnel, ndlr) n’est pas passé à l’Assemblée nationale, le Conseil d’Administration du port n’a pas été consulté. Le ministre de l’Economie et des Finances, personne n’en sait quelque chose. Les prédécesseurs (régime de Conté) n’ont jamais fait cela. »

Pour Alpha Condé« Le port de Conakry est le plus proche du port du Brésil. C’est 4 à 5 jours de bateau. Quel est le port en Afrique qui a cette distance ? Le port de Conakry peut-être sur l’Atlantique, comme Djibouti sur l’Océan indien. Voilà ce que nous voulons pour ce port, et cela se fera. Les gens disent que j’ai vendu le port, c’est ceci, c’est cela. Mais quels sont ceux qui ont vendu les biens de l’Etat ici ? Moi, depuis que je suis venu au pouvoir, est-ce que j’ai vendu quelque chose ? Alors où sont passés vos pirogues, le train de transport n’a-t-il pas disparu ? Où est passé Air Guinée ? Est-ce que c’est moi qui l’ai vendu ? Est-ce que c’est moi qui ai vendu aussi le train ? Ceux qui ont fait ça pensent que les autres aussi vont vendre comme eux. Moi, je ne parle pas trop. »

Et d’ajouter : «Le marché que les Turcs ont envoyé fait 90 millions de dollars et leurs grues peuvent prendre 100 tonnes, les remorqueurs de 30 tonnes. Vos grues ont combien de tonnes ici, remorqueurs combien de tonnes ? Notre aéroport peut être un hub ; tout le monde a vu l’aéroport, comment était l’aéroport en 2010 et comme il est aujourd’hui ; et il va changer. Alors, c’est le même changement qui se fera pour le port. Sachez une chose, ce pays ira en avant, parce que c’est Dieu qui l’a voulu comme ça. » Le marché que les Turcs ont envoyé ? Alpha Condé est commerçant. Il livre la Guinée à qui il veut. Ce dit marché a contourné toutes les procédures de la commande publique. Et Aboubacar Sylla, ancien opposant fait l’avocat du diable en invoquant des urgences. Une honte en somme !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.