Alpha Condé aux populations de Hafia : « Je suis venu vous écouter, parce que j’ai promu le changement.»



Le président de la République, Pr. Alpha Condé a débuté depuis  vendredi 04 août 2015 une tournée dans la région administrative de Labé, considérée comme le bastion de son principal opposant, El hadj Cellou Dalein Diallo, président de l’ufdg. Pour la première journée, il a visité la préfecture de Mali Yembering accompagné d’une forte délégation et d’un de ses avocats sénégalais.


Ce samedi 5 septembre 2015, il a débuté son périple par la sous-préfecture de Tountouroun située à une douzaine de kilomètres du chef-lieu de la région. Ensuite, il a mis cap sur les sous-préfectures de Dalein et Popodara avant de rejoindre la sous-préfecture de Hafia aux environs de 13 heures.
Après les doléances des populations des sous-préfectures de Garambé, Dara Labé et Hafia transmises au chef de l’État par la voix du maire de la commune rurale de Hafia, le président de la République a sa prise de parole a remercié toutes les populations qui l’ont accueilli avant de prononcer un discours d’une vingtaine de minutes. Extrait :
« Je suis venu vous écouter, parce que j’ai promu le changement. Mais, pour faire le changement, il faut qu’on vous écoute pour savoir quels sont vos problèmes. Evidemment le maire a présenté tout un ensemble de demandes, on ne peut pas satisfaire toutes les demandes en un seul temps, mais progressivement. Mais nous avons retenu un certain nombre de demandes. Nous avons retenu la construction d’une université, l’octroi des lampadaires à l’université, l’augmentation des forages, la construction de la maison des jeunes (..), pour les pistes (rurales) nous allons voir, les pistes parmi celles qui sont les prioritaires, c’est-à-dire qui rend une importance économique au point de vue de l’agriculture


Il est à noter que pour la journée de ce dimanche, il est attendu dans les préfectures de Tougué et Koubia.


Sally Bilaly Sow, correspondant kabanews à Labé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.