Alpha Condé: «les Guinéens n’ont pas honte… »

Dans un discours tenu mercredi à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la première édition du Guinea investissement forum, le Président Alpha Condé a indiqué que les guinéens n’ont pas honte, mais ils ont peur. Ce qui fait qu’il entend user de tous ses moyens pour dit-il, récupérer les domaines de l’Etat occupés par des particuliers.

« Nous savons aussi que beaucoup de biens de l’Etat ont été détournés. Le contentieux franco-guinéen, nous avons payé la France et puis les biens sont revenus à la Guinée. Beaucoup de gens se sont accaparés ces biens. Je vous garantis que d’ici à la fin de l’année, tous ces biens seront récupérés. Nous avons des préfets qui ont vendu des terres alors qu’ils n’ont pas le droit. Toutes ces terres seront récupérées. Toutes les maisons construites sur les terrains de l’Etat seront cassées. », a-t-il annoncé.

Parlant du comportement des guinéens, le numéro un guinéen a indiqué que ses compatriotes n’ont pas honte, mais ils ont peur.

« L’année 2021 c’est l’année de la transformation complète de la Guinée, qu’ils le veuillent ou pas. Vous savez, les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur. Alors, c’est comme la tortue. Il faut mettre le feu derrière. C’est ce qui va se passer. Et désormais, le bien de l’Etat sera respecté. Nous avons fait la géophysique. Nous connaissons des villas et des bâtiments. On n’a pas voulu faire la chasse aux sorcières, mais désormais aucun franc n’ira quelque part si  ce n’est dans les caisses de l’Etat. Et je suis convaincu qu’en une année nous allons doubler nos ressources internes. »

Une sortie qui suscite des vives réactions au sein de la classe politique guinéenne et des acteurs de la Société civile.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

« Nous savons aussi que beaucoup de biens de l’Etat ont été détournés. Le contentieux franco-guinéen, nous avons payé la France et puis les biens sont revenus à la Guinée. Beaucoup de gens se sont accaparés ces biens. Je vous garantis que d’ici à la fin de l’année, tous ces biens seront récupérés. Nous avons des préfets qui ont vendu des terres alors qu’ils n’ont pas le droit. Toutes ces terres seront récupérées. Toutes les maisons construites sur les terrains de l’Etat seront cassées. », a-t-il annoncé.

Parlant du comportement des guinéens, le numéro un guinéen a indiqué que ses compatriotes n’ont pas honte, mais ils ont peur.

« L’année 2021 c’est l’année de la transformation complète de la Guinée, qu’ils le veuillent ou pas. Vous savez, les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur. Alors, c’est comme la tortue. Il faut mettre le feu derrière. C’est ce qui va se passer. Et désormais, le bien de l’Etat sera respecté. Nous avons fait la géophysique. Nous connaissons des villas et des bâtiments. On n’a pas voulu faire la chasse aux sorcières, mais désormais aucun franc n’ira quelque part si  ce n’est dans les caisses de l’Etat. Et je suis convaincu qu’en une année nous allons doubler nos ressources internes. »

Une sortie qui suscite des vives réactions au sein de la classe politique guinéenne et des acteurs de la Société civile.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

  1. bateka dit

    Est une prise de conscience ou une nieme promesse non tenues?
    Wait and see

Votre adresse email ne sera pas publiée.