Alpha Condé : « Si je voulais gagner de l’argent, … »

Heureusement que le président guinéen ne veut pas de l’argent, malgré son budget qui fait encore tant jaser, malgré les révélations faites par Doussou Condé. Alpha Condé ne veut pas des fonds publics. Vous pouvez rester tranquilles.

En cause : « J’aurais négocié avec Beny Steinmetz et sa société BSGR ! » Et le président guinéen d’ajouter : « Je ne compte plus le nombre d’intermédiaires qui m’ont proposé un arrangement assorti de dizaines de millions de dollars. J’ai refusé, quitte à ce que l’on dise : « Alpha est un ancien communiste, il mourra pauvre. » Ceux qui connaissent bien les contours des transactions minières peuvent bien en rire.

Alpha Condé se félicite d’avoir « imposé un nouveau code minier transparent, qui a été salué par le G20 comme un modèle en la matière. Cela nous a permis de récupérer 800 concessions minières bradées par les précédentes administrations. » Comme quoi, s’il voulait gagner de l’argent de façon illicite, il aurait pu le faire. Dieu merci ! Dans JA, Alpha Condé a rappelé qu’avec l’accord conclu avec Rio Tinto après son arrivée au pouvoir a été « entièrement bénéfique pour la Guinée puisqu’il a débouché sur le versement d’une pénalité de 700 millions de dollars au Trésor guinéen et sur la rétrocession de 15% d’actions. Maintenant, si ces gens ont des comptes à régler entre eux sur la base de commissions dont j’ignore tout, cela ne me concerne pas. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.