Alpha invite le gouvernement à «établir un dialogue constant… »

On ne sait plus s’il faut en rire ou en pleurer. Alpha Condé quant à lui provoque tout de même des éclats de rires. Lui qui a rompu le fil du dialogue avec les leaders politiques, en ne respectant aucun accord au mépris de la paix sociale a en effet encore invité le gouvernement « à nouer partout des contacts suivis et à établir un dialogue constant ».

Avec qui faut-il dialoguer, alors que les syndicalistes et les opposants ainsi que les acteurs de la société civile, bref tous les contrepouvoirs sont interdits d’exercer leurs droits les plus absolus, consacrés par la Constitution ? Cette question mérite bien d’être posée. Alpha Condé quant à lui identifie sa cible. Il s’agit : des notabilités, des leaders d’opinion, des associations de jeunes et de femmes « soucieux de promouvoir la paix et le développement économique et social équilibré de notre pays. »

 

Alpha Condé a par ailleurs rappelé au cours du conseil des ministres, ses directives relatives à la communication gouvernementale qui doit intégrer la diffusion de vraies informations autour du bilan du gouvernement tout en fournissant à l’opinion des données chiffrées mettant en évidence les efforts fournis ces dernières années dans la lutte contre la pauvreté, la réduction de l’inflation, la promotion de secteurs porteurs de croissance comme l’agriculture.

Jeanne Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.