Aly Kaba (RPG), la hantise du chaos du nouveau juge !

Aly Kaba, responsable du camp présidentiel a la hantise du chaos. Il se mue en juge d’instruction au même titre qu’Alpha Condé, le grand initiateur du mélange de genres. Le député RPG déclare à qui veut l’entendre qu’ « il est hors de question de s’abriter derrière le dialogue pour effacer les crimes. Cellou doit sortir du refus de l’évidence, en reconnaissant que sa stratégie politique a toujours été mauvaise et a justifié ses échecs électoraux. »

L’homme parle de crimes, alors qu’aucune juridiction compétente ne l’a notifié. Aly Kaba est un député, il est du législatif, pas du judiciaire. Ce mélange de genres propre aux militants aveuglés par l’opportunisme ambiant qu’offre le régime discrédite les affidés du parti au pouvoir. En réalité, le RPG entend prendre ce dialogue comme un marchandage politique, une option que l’UFDG a vie compris. Elle qui a été tout le temps roulée dans la farine, avec des dialogues sans suite.

Pour Aly, répondant à une question de nos confrères d’Africa Guinée, « Il est évident aujourd’hui que l’arrogance et sa victimisation ne lui profiteront plus. L’heure est arrivée pour lui et son parti de profiter du prochain dialogue. Dialogue au cours duquel, ils peuvent poser leurs préoccupations. C’est mon avis. Au lieu de continuer aujourd’hui à lister une panoplie de préalables, je me dis que c’est une occasion qu’il faut saisir, et ne pas continuer à s’abriter derrière des préalables pour pouvoir participer à ce dialogue. »

Dalein Diallo et les siens ne sont plus dupes. D’ailleurs, à l’occasion de l’Assemblée générale virtuelle de l’UFDG, Dalein Diallo a déclaré: « Le despote Alpha Condé, après son coup de force, est aujourd’hui semblable à un animal blessé, acculé et cerné de toutes parts. Il est devenu infréquentable à l’international et n’a plus pour amis que les autres dictateurs du continent. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.