Amnesty International accuse des miliciens yéménites d’avoir violé des enfants

Les auteurs présumés de ces actes, au nombre desquels figurent des membres de milices soutenues par la coalition menée par l’Arabie saoudite, n’ont pas été inquiétés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.