Angola : Plusieurs guinéens menacés d’expulsion

Des ressortissants guinéens à Luanda et d’autres Africains en situation irrégulière sont de nouveaux menacés d’expulsion du territoire Angolais.

Selon nos informations, plus de 80% des étrangers en situation irrégulière pourraient être expulsés de l’Angola, parmi lesquels figurent de nombreux guinéens. Les autorités Angolaises auraient lancé un ultimatum jusqu’au 1er novembre prochain.

Une situation qui suscite des inquiétudes chez les ressortissants guinéens car,  l’Ambassade la Guinée à Luanda n’arrive pas à gérer.

« Notre problème ce n’est pas le fait d’être menacé de retour au pays, nous faisons le commerce ici. Notre inquiétude, une fois que tu es arrêté, tu perds en même temps tes biens constitués de marchandises et d’argents. Si tu es arrêté et mis en prison, automatiquement tu n’as plus rien derrière, parce qu’on ne te donne même pas le temps de confier ta boutique à quelqu’un après. C’est ça le véritable problème. C’est l’investissement énorme que nous perdons derrière. Rentrer chez nous ne pose pas de problème, si on nous permettait de bouger avec nos biens, ça allait être salutaire. Mais une fois que tu es arrêté tu reviens à zéro, ça rend même fou. Mais on se remet à Dieu », affirme Aly Sibidé ressortissant guinéen vivant en Angola qui s’est confié à nos confrères d’Africaguinee.com .

En attendant la réaction du gouvernement, l’inquiétude grandit chez les ressortissants guinéens à Luanda

Affaire à suivre…

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.