Annulation dette du FMI : le gouvernement jubile !

Comme attendu, le FMI a accordé jeudi 100 millions USD d’allègement de dette aux trois pays africains frappés par Ebola (Liberia, Guinée Conakry et Sierra Leone). Ce permettra à ces pays d’effacer la dette et les intérêts qu’ils doivent au Fonds monétaire international dans les deux prochaines années. Conakry jubile déjà.

A travers un communiqué les autorités saluent la mise en place d’un « fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes pour renforcer l’aide apportée aux pays à faible revenu victimes d’une catastrophe de santé publique. » Une bien belle occasion de louer le « prolongement d’une série de consultations internationales menées par le Président de la République Alpha Condé au nom des trois pays touchés par Ebola (Sierra Leone, Libéria, Guinée) pour demander l’annulation totale de leur dette extérieure. »

De l’avis de Conakry, « L’annulation de la dette extérieure doit permettre à ces trois Etats de relancer leur économie, lourdement impactée par Ebola. Il s’agit également de permettre à ces Etats de libérer des ressources et de rediriger une majorité du budget alloué annuellement au remboursement de la dette vers des dépenses de santé publique, notamment dans les infrastructures de santé et la formation du personnel médical. »

Aux dires de Damantang Camara, « Le renforcement des systèmes de santé des pays à faible revenu doit permettre d’augmenter la capacité de ces Etats à détecter les maladies et les épidémies, développer les soins et la prévention, former les personnels de santé, et toucher les populations locales, souvent isolées, par un maillage d’infrastructures adaptées. » On attend de voir tout cela dans les faits.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. […] Annulation dette du FMI : le gouvernement jubile ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.