Appel d’un opposant à Alpha Condé

« L’Etat est en train de confisquer les libertés, les droits prévus par nos textes de Loi, notamment la Loi fondamentale. Il faut que les Guinéens se mobilisent pour refuser cette dictature qui est en train de remettre en cause les acquis démocratiques et les droits et libertés des citoyens guinéens. »

 Ce constat de Dalein Diallo est largement partagé par bien d’autres observateurs de la scène politique guinéenne. D’où cet appel à la retenue  – « pour finir dans la paix, dans l’unité de la nation son dernier mandat » – qu’il lance au Président Condé.

 Extrait : « Les actes que posent monsieur Alpha Condé sont contraire à la paix. D’abord, vous avez suivi tout ce que je viens de rappeler comme tentative de brider nos libertés, nos droits par le Gouvernement, le refus de mettre en place toutes les institutions notamment la Haute Cour de Justice. Tout ça signifie clairement qu’il a failli à son serment. Aujourd’hui  le coup de force qui vient d’être encore perpétré à la Cour Constitutionnelle n’est qu’un élément de plus dans sa marche vers l’instauration en Guinée d’un pouvoir personnel et d’une présidence à vie. Ce que le peuple de Guinée n’acceptera pas. Les Guinéens doivent refuser ça en usant de tous les moyens légaux y compris la manifestation pacifique pour montrer à l’opinion nationale et internationale qu’ils n’acceptent pas cette remise en cause de nos libertés et de nos droits. »

Cet appel ne saurait tomber dans de bonnes oreilles, au moment même où on a fait sauter le dernier verrou à la Cour constitutionnelle pour donner libre court à la chienlit de fin de règne…anticipée.

 Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.