« Après Christchurch, une réponse ambitieuse à l’extrémisme en ligne est plus que jamais nécessaire »

Les attaques en Nouvelle-Zélande, ont mis en lumière la complexité de l’écosystème extrémiste sur Internet et les défis auxquels font face les plates-formes technologiques et les autorités publiques, expliquent, dans une tribune au « Monde », les chercheuses Iris Boyer et Cécile Guérin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.