Armes chimiques en Syrie : l’ONU doit voter la prolongation de l’enquête

Le Conseil de sécurité de l’ONU est appelé à voter vendredi sur une prolongation technique d’un mois du mandat des experts internationaux enquêtant sur les armes chimiques en Syrie, au lendemain d’un veto de la Russie à une extension d’un an, selon des diplomates.

Le scrutin est prévu à minuit 30 en France. Les 15 membres du Conseil de sécurité doivent se prononcer sur un projet de résolution du Japon prévoyant de donner 30 jours aux Etats-Unis et à la Russie afin qu’ils se mettent d’accord sur l’avenir du groupe d’enquête JIM qu’ils avaient créé en 2015.

Le mandat actuel du comité d’enquête s’achève le 18 novembre. « Nous avons la responsabilité de bâtir le consensus nécessaire pour mettre fin à l’emploi de l’arme chimique en Syrie », réagissait fin octobre l’ambassadeur de la France auprès des Nations unies, François Delattre, au veto russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.