Armes contre récompense : Soriba Sorel dépoussière son projet !

L’affaire avait commencé à faire des émules avant qu’elle ne s’éteigne. Aujourd’hui, Soriba Sorel la remet en scelle. ‘’Arme contre récompense » revient. Cette démarche vise à encourager les citoyens – deux cents euros en contre partie – de Conakry à déposer les armes illégales qu’ils gardent par devers eux. L’initiative consiste à réduire le phénomène d’insécurité qui sévit à Conakry et environ. Ces armes sont entre autres : des fusils, armes automatiques, PMAK, etc. détenus soit par des familles dont le père est à la retraite ou décédé ou par des jeunes. Pour une première tranche du projet, le gouvernorat a pu récupérer quelque deux cents armes. Nous y reviendrons.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.