Arrestation des quatre présumés auteurs de l’attaque du véhicule d’Ousmane Gaoual

Les services de sécurité ont mis la main sur quatre présumés malfrats accusés d’avoir attaqué le député Ousmane Gaoual Diallo dans la nuit du 16 au 17 octobre au «camp carrefour» près du camp militaire Alpha Yaya Diallo, dans la banlieue de Conakry. Cette nuit-là vers 1h, un groupe d’assaillants au nombre de quatre qui tenaient des armes de guerre et habillés en tenues militaires, a érigé un barrage sur la route, obligeant le véhicule du député de s’arrêter.

Au cours de l’attaque, plusieurs objets de valeur et une somme de 2 610 000 francs guinéens ont été emportés par les criminels. Les accusés ont reconnu les faits retenus contre eux. Ils assurent qu’ils ne savaient que leur victime était le jeune député de l’UFDG pour qui ils affirment s’être battu pour la libération lors de son interpellation en août dernier dans le dossier l’opposant à l’homme d’affaires Mamadou Diouldé Diallo.

Selon le directeur adjoint de la Police judiciaire Mamadi Kourouma qui a lu leur procès verbal, ces présumés malfaiteurs sont poursuivis pour “braquage et vol à mains armées”. Ils seront bientôt déférés devant la justice pour répondre de leurs actes.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.