Assainissement à Conakry : L’armée entre en action

Suite au communiqué de l’Etat major général des forces ’armées guinéennes publié lundi, faisant état de l’implication de l’armée dans les opérations d’assainissement à Conakry un important contingent militaire a été débarqué ce mardi dans les communes de Ratoma et Matoto.

Sous la supervision de leurs Chefs hiérarchiques, ces militaires ont procédé aux opérations de  nettoyage de la voie publique, sur le long de la route Le Prince, comme le témoignage le responsable de la Communication de l’armée.

   « Quand l’armée s’implique, ce n’est pas pour faire des selfies. Sur instructions du ministre de la Défense nationale, avec la supervision du chef d’État-major général des armées, plusieurs centaines de soldats mobilisés, des dizaines de camions, de pelleteuses et autres engins du génie militaire s’attaquent depuis l’aube aux ordures de la banlieue de Conakry. Pour une opération « propreté », notamment sur l’axe Hamdallaye-Kagbelen.
Rien d’étonnant: lorsque les Forces de défense et de sécurité débarquent, les tas d’immondices disparaissent sous l’ovation des jeunes de Cosa, Wanidara, Sonfonia…
Aux citoyens des quartiers assainis de prendre le relais après le passage de notre armée, notre fierté! » a écrit Aladji Cellou Camara, sur sa page facebook.

Pour le Général Ansoumane Baffoe, Directeur Général de la Police nationale, ces opérations d’assainissement vont  dans l’esprit «  des actions civilo-militaire, déclenchées par le Chef d’Etat-major général des armées. Il ne peut pas y avoir de santé, sans propreté. Donc, nous venons auprès de nos frères civils, pour les aider à assainir la ville de Conakry».

Espérons que ces actions puissent continuer afin de débarrasser Conakry des ces tas d’ordures.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.