Assaut final du RPG à Kaloum : un milliard 700 millions GNF pour contrer Kaloum yigui

Malick Sankhon et le RPG sont loin de s’avouer vaincus dans la circonscription électorale de Kaloum. Toute honte bue, ils ont reconnu s’être mal préparés. Ils ont reconnu des querelles à l’interne du RPG. Finalement, on parle de trahison. Pendant ce temps, la Presqu’île vibre aux couleurs de Kaloum Yigui d’Aminata Touré, la bête à abattre.

A abattre ? Le mot n’est nullement trop fort. En cause : une bagatelle d’un milliard 700 millions GNF a été mobilisée par la bande à Sankhon pour brouiller les pistes et faire balancer la Mairie dans l’escarcelle RPG. Déjà, hier, dans une émission radio, Malick Sankhon a laissé entrevoir les stratagèmes en cours : « La situation de Kaloum est la suivante, vous avez une candidate qui a obtenu 11 et vous avez notre parti qui a obtenu 7, d’autres partis ont obtenu 6 et d’autres 4 et le dernier a eu 1, rien n’est joué à Kaloum, je pense que le RPG-arc-en-ciel aura la Mairie de Kaloum. » Malick Sankhon est vraiment confiant. Il espère et rassure. Kaloum ne sera pas finalement dans les mains d’Aminata Touré. Il y a un prix fort à payer.

De qui s’agit-il ? L’homme à tout faire de Malick Sankhon – Ibrahima Sory Cissé – lequel a déjà signé ces dernières 24 heures, une tribune pour déculpabiliser son mentor en est aux manettes. Lui qui, des jours durant, tape sur Aminata et Kaloum Yigui, pour les vouer aux gémonies. Ce fut peine perdue. La dernière trouvaille : ce milliard 700 millions GNF à distribuer aux uns et aux autres dans les possibles alliances afin que le RPG passe et du coup, l’affront lavé. En même temps, sortir la tête de l’eau au moment même où le poste de DG à la CNSS est en jeu ainsi que les jouissances dans le RPG. Déjà, entre lui et Bantama, l’ami, le frère, le courant semble s’interrompre. Tous les moyens sont donc bons pour disqualifier Aminata Touré.

Seule évidence, là où les autres milliards n’ont pas réussi à faire échec les autres grands partis, ce n’est pas non plus l’occasion de berner les uns et les autres afin d’assouvir une ambition politique du reste perdue d’avance. Kaloum yigui reste droit dans ses bottes et entend entamer des séries d’alliances. Le temps du RPG de peaufiner ses manœuvres machiavéliques sans suite. L’assaut final sur Kaloum que veut orchestrer le RPG ne semble donc point dissuader Aminata Touré laquelle jouit déjà d’une forte adhésion. Tant des politiques épris de démocratie que des militants convaincus du programme de société proposé et épluché.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.