Assemblée Générale DU RPG : Des menaces lourdes de sens

La crise au sein du RPG-arc-en-ciel se muerait-elle chez quelques responsables en panique ou bien serait-ce simplement le discours va-t-en-guerre des faucons ? En tout cas, à l’occasion de l’Assemblée générale du parti de ce samedi, Tidiane Traoré, ancien ministre des transports et président de la séance, s’en prenant à l’opposition, a formulé des menaces qui en disent suffisamment sur la confusion entre le parti et l’Etat guinéen.
En effet, dénonçant de l’amalgame dans le fait que les adversaires au régime aient invoqué tout à la fois le report des élections locales et le prix du carburant, Ahmed Tidiane Traoré a notamment déclaré, parlant des opposants : « comme ils veulent sortir, qu’ils descendent dans les rues. Je crois qu’ils manifestent pour  rien. Ce qu’ils verront dans les rues, c’est ce qu’ils auront cherché »
Après une telle mise en garde, on ne peut s’empêcher de demander ce que le RPG entend réserver à de potentiels manifestants de l’opposition ? Est-ce à dire que le parti au pouvoir, face à des citoyens exerçant un droit constitutionnel, préparent une contre-manifestation qui pourrait déboucher sur du sang ? Ou bien, Tidiane Traoré fait-il à une répression sanglante qui se préparerait au niveau des forces de défense et de sécurité ? Difficile à dire.
En tout état de cause, ce discours devrait demeurer dans les mémoires. Car il ne faudra après qu’on réfute la thèse de la préméditation.  
Mohamed Sow, www.kabababchir.com
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.