ASSEMBLEE NATIONALE : Le président fustige le comportement de certains députés

 

A l’occasion de l’ouverture de la session budgétaire de l’Assemblée nationale, la second personnalité du pays n’a pas fait de cadeaux à certains de ses collègues qui, à l’en croire, n’honoreraient par leurs comportement, le statut qui est le leur. Cependant, cette catégorie de députés serait loin d’être majoritaire à l’Assemblée nationale. Heureusement, pourrait-on dire !

 

Faisant référence à la contribution de son institution dans le cadre de la bataille générale contre l’épidémie à virus Ebola, Claude Kory Kondiano a adressé ses remerciements à ceux des députés qui, dit-il : « ont activement, voire financièrement, contribué au combat contre EBOLA dans toutes les Préfectures ».

 

 Mais à côté de cette première catégorie de parlementaires particulièrement honorables par rapport à la mission qui est attendue d’eux, il y en a une seconde composée de ceux qui « naviguent à contre-courant ». Ils se singulariseraient par des déclarations incendiaires et le fait qu’ils se livreraient à « la diffamation, à des injures, à l’incitation à la haine et au soulèvement ». Derrière de portrait, on n’est pas loin de voir le député Aboubacar Soumah qui a notamment fait ces derniers temps des sorties au sujet de menaces dont il aurait fait l’objet.

Anna Diakit, Kabanews

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.