Attaque du cortège de Kassory : Le parti au pouvoir charge l’UFDG

Comme nous vous l’annoncions, le cortège du Premier ministre a fait l’objet d’attaque peu après le meeting tenu au stade régional Saifoulaye Diallo de Labé. C’était en marge du lancement de la campagne électorale dans la région du Foutah Djallon.

Après cette attaque par des jeunes en colère, le parti au pouvoir pointe un doigt accusateur à l’UFDG, la principale formation politique de l’opposition guinéenne.

S’exprimant sur ce sujet qui défraie la chronique dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé, le charge le chargé des affaires politiques de la fédération du RPG Arc En Ciel à Labé accuse l’UFDG d’être à l’origine de cette attaque :

 « La réception  avait bien débuté, mais ce qui s’est passé par après est une indignation. Parce qu’on ne s’attendait pas après 10 ans qu’une telle chose puisse se faire maintenant, surtout encore en présence de la 2ème   personnalité du pays, le premier ministre en même temps directeur de campagne du RPG Arc En Ciel. La mobilisation n’a pas fait défaut. C’est après quand il était question de se retirer que des jeunes badauds de l’UFDG se sont attaqués à nos paisibles militants et même au premier ministre. Il y a eu des dégâts matériels et des blessés. Heureusement pour nous, il n’y a pas eu de perte en vies humaines. C’est incroyable à notre temps-là, qu’un autre parti comme l’UFDG puisse s’attaquer à nous. Parce qu’ils sont forts ici, ils font la même situation et si le RPG interdit ça à leur candidat de ne pas se rendre dans le bastion du RPG là c’est autre chose. Donc c’est une indignation parce que ça été préparé par eux et exécuté par les enfants », se désole El Hadj Mamadou Doumbouya.

Souleymane Camara www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.