Attentat à Charlie hebdo : Doré fait preuve de nationalisme…

Il était récemment sur la radio Horizon Fm pour évoquer entre autres l’attentat à Charlie hebdo. Jean-Marie Doré est plutôt tranchant : « Je suis catholique mais je dis que la religion est une affaire personnelle. Personne n’a le droit de porter un jugement de valeur à ma religion sauf peut-être mon confesseur. Je n’ai pas le droit de caricaturer le fondateur d’une religion. En ce moment je m’attaque à la communauté de croyance à cette religion. »

Le leader de l’UPG va plus loin avec un grain de nationalisme. « Les chefs d’Etat courent en France, parce qu’il y a eu des journalistes qui sont morts là-bas. Il y a le comportement des dirigeants africains qui les dévalorise sur le marché des valeurs. Le président Kadhafi a été tué dans son pays et pour justifier l’assassinat, il y a les chefs d’Etat africains qui ont couru au claquement de doigts de M. Sarkozy », accuse Jean-Marie Doré. Cette posture tranche dans le vif avec celle adoptée par la COEP de Boubacar Barry Big-up, l’alliance à la laquelle Doré était attaché. Cette position tranche également avec celle de l’opposition républicaine dont des émissaires ont été reçus par l’Ambassadeur de France en Guinée pour des condoléances. Auparavant, Alpha Condé et des marcheurs sont allés témoigner à la France leur solidarité.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.