Attentat contre Charlie Hebdo : La presse guinéenne rend hommage aux victimes

Suite l’attentat perpétré contre les locaux du journal satirique français Charlie Hebdo , le 07 janvier dernier, qui a fait 12 victimes, les journalistes guinéens ont rendu hommage à leurs confrères français, ce dimanche, à travers une marche pacifique. Cette marche qui s’est déroulée aux environs de 13 heures est un signe de soutien et de solidarité au peuple français pendant ce douloureux événement.

Partis du grand Hôtel de l’Indépendance à Kaloum, les marcheurs, constitués des hommes des médias, accompagnés des certains membres du gouvernement, ont emprunté la route qui mène l’Etat Major de la Gendarmerie nationale pour rejoindre le carrefour de la Banque Centrale. Là, ils (marcheurs) ont cherché à rallier l’Ambassade de France à Conakry, située à quelques 100 mètres avec des banderoles sur lesquelles on pouvait lire: ‘’Je suis charlie’’.

A leur arrivée à l’Ambassade de France en guinée, l’émotion était grande. L’Ambassadeur de France en Guinée, Bertrand Cochery a exprimé toute sa satisfaction devant le soutien et la solidarité des journalistes guinéens à leurs confrères français.

« La manifestation que nous avons pu organiser a eu lieu en même temps que celle qui se passe à Paris, avec une quarantaine de chefs d’Etat, de la place de la République à la place de la nation » a-t-il annoncé.

Pour sa part, le président Alpha Condé, a, à cette occasion déclaré « Bien qu’il existe Ebola dans notre pays, il fallait montrer au peuple du monde que la Guinée est aux côtés de France », a –t-il déclaré.

Parmi les personnalités qui ont pris part à la marche, nous avons la présidente du CNC Martin Condé, les ministres des Droits de l’homme, de la Communication et celui de la Jeunesse et de l’emploi Jeunes, et des anciens ministres de communication comme Boubacar Yacine Diallo, Justin Morel Junior, Aissatou Bella Diallo,….

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

  1. […] Attentat contre Charlie Hebdo : La presse guinéenne rend hommage aux victimes […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.