Attentat de Christchurch : les Néo-Zélandais commencent à rendre hommage aux victimes

La première ministre néo-zélandaise a révélé dimanche que son cabinet avait reçu un texte de revendication neuf minutes avant le début du carnage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.