Au BEPC, l’épreuve d’Histoire n’a pas été simple pour beaucoup de candidats‏

es examens nationaux se poursuivent dans les différents centres du pays. Après les élèves de la 6e année, c’est au tour de ceux de la 10e d’affronter les premières épreuves du Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Pour cette première journée, les 100.812 candidats dont 38.637 filles ont composé en Rédaction et en Histoire.

Si la première s’est déroulée sans problème pour les futurs brevetés, beaucoup ont par contre eu beaucoup de mal à aborder l’épreuve d’Histoire. Selon de nombreux élèves, le sujet n’était pas à leur portée. Les uns disent que le thème ne figurait pas dans le programme, les autres reconnaissent qu’il y figurait bien sûr mais qu’il n’a pas été bien expliqué. À cause du retard causé par le virus Ebola ?

C’est la question relative à l’indication des systèmes coloniaux en Afrique sur une carte du continent qui a fait souffrir les «enfants». L’examen se poursuivra jusqu’au samedi 1er août 2015. Seule certitude en vue, les témoignages des intéressés laissent penser que la seconde épreuve de la journée ne s’est pas passée dans les bonnes conditions.

Reste à savoir si le slogan “Tolérance zéro” est appliqué à la lettre le taux d’admission n’en prendrait pas un coup.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.