Audition de Soryah Bangoura : ‘’Il y a eu plus de peur que de mal’’ (Avocat)

Il a fallu deux jours d’audition à la Direction de la Police Judiciaire de Kaloum pour qu’enfin Soryah Bangoura, puisse se situer sur son sort.

L e Fédéral de l’UFDG de Matam qui a été entendu par la police judiciaire sur des propos tenus jugés graves à l’endroit du Chef de l’Etat, tenu samedi au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du parti.

Au sortir de la salle d’audition, son avocat s’est réjoui de la décision de la police judiciaire qui l’a remis en liberté.

« Les choses se sont très bien passées à la DPJ. Le professionnalisme et le souci du maintien de la paix ont prévalu. Aujourd’hui on l’a mis à ma disposition de façon définitive. En cas d’une autre réquisition, de se présenter avec lui. Mais retenez que ça c’est déjà fini », a-t-il déclaré à la presse.

A en croire Me Alsény Aissata Diallo, son client ne craint absolument rien. « Son audition est terminée, le procès verbal est signé et on l’a mis à ma disposition. Pour cette affaire-là, il y a eu plus de peur que de mal » s’est-il réjoui.

Pour rappel, le candidat pour la Mairie de Matam avait pointé un doigt accusateur au Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, sur des manœuvres tendant à diviser les guinéens et l’accusant d’être impliqué dans l’agression de 1970 contre la Guinée et la rébellion qui avait attaquée la Guinée en 2000.

Une déclaration qui n’a pas laissé indifférent la police judiciaire, qui ne tardera pas à convoquer Soryah Bangoura, qui entend conquérir la Mairie de Matam. Mais désormais, le dossier est clos, alors que la bataille pour la Mairie de Matam reste ouverte, même si l’alliance scellée entre l’UFR et le RPG risque de faire plier le fédéral de l’UFDG à Matam.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.