Avatar 2 : James Cameron nous donne des nouvelles du tournage qui s’avère compliqué !

Si les suites d’Avatar sont prévues depuis très longtemps dans l’esprit de James Cameron, le réalisateur vient tout juste de commencer le tournage d’Avatar 2. La suite de ce blockbuster sortira onze ans après le premier ! Si cela a pris autant de temps, c’est tout simplement parce que la technologie pour tourner sous l’eau n’existait pas. Il a fallu l’inventer et le réalisateur de Titanic nous dévoile l’avancée du tournage.

Les retrouvailles avec Kate Winslet

En effet, au cours d’une interview accordée à Vanity Fair, le réalisateur revient sur sa nouvelle collaboration avec Kate Winslet avec qui il avait travaillé sur son désormais cultissime Titanic. Il explique que l’actrice est très enthousiaste et est fascinée par le monde que Cameron et son équipe ont créé. On apprend également que l’actrice anglaise y incarnera Ronal, une femme appartenant aux « Sea People », les « gens des récifs ». Pour les besoins du film, son rôle est extrêmement physique et nécessite des cascades aquatiques qu’elle a souhaité réaliser elle-même. Pour cela, elle a pris des cours afin de pouvoir tourner avec les acteurs adolescents qui tournent parfois jusqu’à 4 minutes en apnée. Bien entendu, Kate Winslet n’aura pas besoin de rester sous l’eau aussi longtemps.

Un tournage complexe

Dans une autre interview pour Collider, le réalisateur poursuit sur les conditions de tournage complexes liées à la motion-capture sous-marine :

Comme tous les systèmes de motion-capture, c’est un système optique qui utilise des marqueurs qui sont photographiés avec des centaines d’appareils. Le problème avec l’eau n’est pas la partie sous l’eau, c’est l’interface entre l’air et l’eau qui forme un miroir qui bouge. Ce miroir reflète tous les points et les marqueurs et ça crée tout un tas de faux marqueurs. (…) Ça crée plein de fausses cibles donc nous devions trouver un moyen de le détourner, ce que nous avons réussi à faire. En gros, à chaque fois qu’on ajoute de l’eau, c’est dix fois plus difficile. Nous avons ainsi eu recours à l’innovation, l’imagination et les nouvelles technologies pour régler le problème et ça a pris un an et demi pour fonctionner.

James Cameron affirme que depuis plusieurs semaines, les équipes effectuent des tests qui se sont révélés positifs et que le 14 novembre dernier, pour la première, ils ont enfin pu tourner une scène complète sous l’eau. Il a également fallu entraîner pendant près de six mois tout le jeune casting pour qu’il soit capable de jouer sous l’eau pendant de longues minutes.

Enfin, même si Cameron a déjà les scripts pour les prochains opus d’Avatar, il est conscient que la sortie des futures suites de son film dépendront de l’affluence du public dans les salles. Cela veut dire que si Avatar 2 et 3 ne rapportent pas assez au studio, on pourra faire une croix sur les 4 et 5 !

En attendant, Avatar 2 sortira le 18 décembre 2020 et le troisième opus débarquera un an plus tard. Nous retrouverons au casting Sam Worthington, Sigourney Weaver, Stephen Lang, Zoe Saldana, CCH Pounder, Joel David Moore, Matt Gerald, Cliff Curtis, Oona Chaplin et Kate Winslet. Du côté du jeune casting, il sera composé de Jamie Flatters, Britain Dalton, Trinity Bliss, Bailey Bass, Filip Geljo, Duane Evans Jr et Jack Champion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.