Bac 2017 : un opposant félicite le ministre K au carré !

Alors que des voix s’élèvent pour crier à la fraude massive, notamment dans certains centres d’examen, à cause du taux de réussite très élevé et du classement, Sydia Touré, quant à lui félicite le ministre du Pré universitaire.

« Cette fois-ci je suis parfaitement en accord avec le ministère de l’enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation qui a fait un baccalauréat absolument avec un niveau à retenir ; au-delà de ça, vous n’êtes plus compétitif avec les autres pays. Ce n’est pas parce que nous allons avoir 90% de réussite au bac qu’on va dire que l’éducation se porte  bien en Guinée », déclarait le président de l’UFR samedi dernier au cours de l’assemblée générale ordinaire du parti. Pour Sydia Touré donc,« Ce résultat correspond à la réalité en Guinée et doit nous interpeller que nous devons élever le niveau de notre administration. »

27,15% d’admis sur 95 196 candidats au baccalauréat ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes : l’échec est patent. Certains parlent de rigueur revigoré bien payante pour les nouvelles autorités du Pré-universitaires dont les reformes – encore en cours – apporteront certes, du sang neuf au système, mais qui finiront par provoquer des soucis tant au niveau des parents d’élèves qu’au niveau du gouvernement, reconnu pour son maladif manque d’anticipation.

Aujourd’hui, au bac c’est le naufrage. Le ministre K au carré parle du « sérieux, de la rigueur et de la vigilance qui ont caractérisé le déroulement de ces examens », tout en invitant les uns et les autres« au respect de ces résultats.» Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire encourage les non admis « à redoubler d’efforts et à toujours penser que le meilleur reste à venir pour celui qui sait tirer les leçons de son échec. » Quoi qu’il en soit, Sydia Touré, lui tire une fière chandelle au Pré Universitaire. Et c’est tant mieux.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.