Bah Oury-Alpha Condé : place à l’imposture !

Bah Oury s’inspire de Condé et loue ses « capacités morales ». On ne sait pas comment appeler ce nouveau comportement de Bah Oury, l’exclu de l’UFDG pour insubordination. Mais, sa dernière sortie au milieu des journalistes, le week-end dernier fait jaser. En cause :Bah Ouryse trouve un modèle-type qui a pour nom Alpha Condé. Et il ne se limite pas là.

 Il loue les « capacités morales » de celui que lui-même Bah Oury a combattu au lendemain même de la présidentielle de 2010, allant jusqu’à inviter les commerçants à affamer le nouveau régime de Conakry afin de provoquer l’émeute de la faim et donc l’insurrection. Aujourd’hui, c’est ce même Bah Oury, condamné par contumace après le raid sur le domicile privé de Condé à Kipé qui déclare : « Il y a une qualité que j’ai découvert tard au niveau du président Alpha Condé,  il est extrêmement patient, au point de vue politique, il est très patient. Et j’ai vu, ceux qui l’ont combattu avant-hier, sont devenus ses principaux collaborateurs. Je me suis posé la question, quelle est la force morale qui l’amène à avoir une capacité de dos large pour ceux qui l’ont combattu de la manière la plus sévère ; il en a fait des collaborateurs les plus proches aujourd’hui. Je me dis que, il faut compter avec cette capacité morale pour apprendre beaucoup de choses. »

 Bah Oury est un imposteur. Il connait Alpha Condé depuis des décennies, sous Lansana Conté, voire avant. A l’époque, Dalein que les deux combattent aujourd’hui était un proche du défunt président : à la BCRG, à l’Equipement, au Transport, à la Pêche, à la Primature. Bah Oury est un imposteur. Pendant plus de 30 ans avec Alpha Condé, c’est maintenant qu’il comprend que celui-ci est patient, que celui-ci n’est plus virulent dans ses discours, qu’il a changé de stratégies politiques, etc.? 

 Bah Oury déclare enfin, pour être dans le politiquement correct : « J’ai été exilé, tout cela m’a permis de réfléchir sur beaucoup de choses. Je dis je vais m’inspirer de la stratégie du président Alpha Condé et j’aurai le pouvoir, par la grâce de Dieu.» Allusion faite à un certain Dalein Diallo dont la patience est déjà oubliée, lorsque lui-même Bah Oury foutait la merde, crachait dans la soupe, appelait à la démobilisation. Lorsque,enfin, le président Condé lui marchait dessus sans aucune réaction ni du parti UFDG, ni des cadres le constituant. Il aura fallu les excès et les dérives du régime pour que Dalein sorte de sa patience, ovationné de fait par ses militants d’où le titre illustrateur : ‘’Gorkosousay’’. Imposture !

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

  1. bateka dit

    Arrondir ses jours a Conakry n#est pas simple a moins que l#on est des connections vers l#empereur des mines.
    Essayer de comprendre Bah Oury.
    Les perpectives d#un retour au sein de la famille UFDG etant devenu nulls alors comment faire pour donner la depense a conakry sans emploi?
    En Guinee chacun, ce qui a non?
    Que dieu sauve la guinee
    AMEN !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.