Bah Oury, principal adversaire de Dalein en 2020

« Ce qui est important, c’est que je serai candidat. Non seulement pour les législatives de 2019, mais également pour la présidentielle de 2020 », soutient Bah Oury avec beaucoup d’assurance au micro de nos confrères d’Africa Guinée.

Cette annonce de l’ancien ministre de la Réconciliation nationale intervient quelques jours seulement après avoir affiché sa réelle volonté de reconquérir la tête de l’UFDG et donc de mettre chaos Dalein Diallo. On ne sait pas quelles sont les armes dont dispose l’exclu de l’UFDG, mais, ce qui est sûr, il a peiné réellement à se faire une certaine virginité politique.

Il a pourtant tenté toutes les manœuvres, mêmes les plus dilatoires, consistant à opter pour une politique de démobilisation des militants. Mal lui en a pris. Il s’est vite planté et a vu certains de ses lieutenants comme le nommé Mohammed Lamine Keita, s’éloigner tout bonnement de lui et par ricochet, revenir sur la pointe des pieds au sein de l’UFDG. En se proclamant déjà candidat, certainement soûlé par la percée des candidatures indépendantes au niveau communal, Bah Oury est sûr d’arriver à la tête de la Guinée. Mais Dalein aura-t-il fini de dire son dernier mot ? C’est toute la question.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.