Bah Oury signe et persiste : ‘’Je veux prendre la présidence de l’UFDG avant 2020’’

Après avoir tenté de négocier en vain son retour au sein de l’UFDG, la principale formation politique de l’opposition dont il est le fondateur, Bah Oury ne lâche pas prise. Le Vice-président exclu de l’UFDG qui dit n’avoir jamais quitté le navire UFDG,  reste convaincu que son retour n’est qu’une question de jours. C’est en tout cas ce qu’il laisse entendre mardi au cours d’une émission chez nos confrères de Djigui fm.

‘’ La majorité des militants de l’UFDG est d’accord pour mon retour au sein du parti. Ceux qui s’y opposent ne représentent qu’une poignée de personnes. Mais il faut savoir que ce sont les militants qui ont le dernier mot. C’est pourquoi je leur dis de ne pas se laisser bâillonner par deux ou trois individus…’’, a-t-il déclaré. Avant de rassurer ses partisans en ces termes : ‘’Je veux prendre la présidence de l’UFDG avant 2020…’’.

Exclu de l’UFDG le 04 février 2016, peu près son retour au bercail,  son entêtement a été à l’origine de la mort du journaliste  Mohamed Koula Diallo, tué le 05 février 2016 u cours d’un affrontement entre partisans de Cellou et ceux de Bah Oury à l’alentour du siège de l’UFDG à la minière.

Trois ans après son exclusion, le Président de l’UFDG renouveau, Bah Oury qui avait perdu la bataille judiciaire compte saisir la justice de la CEDEAO pour être rétablit dans ses droits.

Mais apparemment, le camp de Cellou Dalein Diallo, qui semble tourner la page Bah Oury a un autre agenda : comment contraindre Alpha Condé a quitté le pouvoir au terme de son mandat en 2020, au moment où les velléités d’un projet de 3ème mandat fait débat en Guinée.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.