Baisse insignifiante du prix du carburant : Le ministre des Hydrocarbures donne les raisons

La baisse annoncée de 500 FG du prix du carburant à la pompe suscite des vives réactions au sein de l’opinion publique.

Pendant que les populations, les acteurs politiques et sociaux jugent insignifiant cette légère réduction du prix du carburant, qui, on le rappelle, n’est pas encore entrée en vigueur, le ministre des hydrocarbures justifie cette décision du gouvernement.

« Fixer le prix du carburant en dehors de la réalité économique prive l’Etat de ses recettes donc de sa capacité à faire face au besoin du développement socio-économique du pays. », a estimé Diakaria Koulibay dans un entretien accordé à nos confrères de media guinée.

Ajoutant de passage que « L’Etat ne peut valablement accomplir sa mission qu’à travers les moyens de la mission que constituent les prélèvements des droits et taxes autorisés dans la loi des finances »

Pour le ministre des Hydrocarbures, il y a d’autres facteurs qui entrent également en jeu dans la fixation du prix du carburant. Il s’agit, selon lui de « La facture d’achats étant libellée en dollar, toute dépréciation du franc guinéen face au dollar renchérit le prix du carburant à la consommation. », argumente-t-il.

En plus, ajoute Diakaria Koulibaly, « la parité dollar/franc guinéen est passée environ de 1 USD= 9000 FG en juillet 2018, mois du dernier réajustement du prix à la pompe à 1 USD = 9 350 FG (référence banques primaires) renchérissant ainsi le prix de la cession du litre à la pompe de 350 FG.

En d’autres termes, si la parité dollar /franc guinéen était restée inchangée de juillet 2018 à date, le gouvernement aurait pu baiser le prix du carburant à la pompe de 850 FG/L.

Vous comprendrez donc pourquoi le prix pratiqué à la pompe en Guinée souffre de l’effet d’un dollar fort. », se justifie-t-il.

Il reste à voir si ces arguments suffiront pour faire fléchir les forces sociales qui appellent à un sursaut national pour rejeter la décision du gouvernement.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.