Bali : les fumées du volcan Agung clouent les avions au sol

Des dizaines de vols ont été annulés à l’aéroport de Denpasar, qui dessert Bali, haut lieu du tourisme indonésien, par la faute d’un nuage de fumée, de vapeur d’eau et de cendres qui grossit jour après jour. Le mont Agung, dont l’éruption en 1963 avait fait près de 1600 morts, crachait mardi sa fumée à 800 mètres, mercredi à 1 500 mètres, et désormais le nuage atteint 4000 mètres d’altitude. 2000 passagers au moins sont touchés, dont de nombreux touristes australiens. Le vent poussant les cendres dans la direction de Lombok, à l’est de l’île de Bali, l’île est elle aussi privée de desserte aérienne.

Les 25 000 personnes vivant à moins de 7,5 kilomètres du volcan ont été évacuées dans des abris. En septembre, les remugles du mont avaient forcé les autorités à déplacer 140 000 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.