Bantama avait-il raison de s’en prendre à Siaka Barry ?

Plus le temps passe, plus on comprend pourquoi Bantama Sow s’en est pris à Siaka Barry, juste après le dégommage de celui-ci. Depuis, l’ancien ministre est resté amer. Pas plus tard que ces dernières heures, il s’est ouvertement attaqué à des leaders politiques dont le chef de file de l’opposition.

Il accuse Dalein Diallo de « calculs funèbres ». Et de lancer : « Que Cellou Dalein cesse ses bêtises. Mais comme le dit François Mitterrand, la démocratie, c’est aussi l’art de dire des bêtises. » Dire des bêtises ? Certainement lui-même Siaka en a fait sa marque de fabrique. Conscient de ces bêtises, Bantama avait pour sa part dégainé : « On a vu des ministres ici pour la première fois dans l’histoire c’est grâce à Alpha Condé ils sont montés dans un avion pour aller en France. Aujourd’hui, on les lâche, ils crient.» Pour la grande gueule du RPG, «Tous ceux qui échouent dans le gouvernement, quand on les lâche, ils se reconvertissent en politicien et on les applaudit. »

Quoiqu’il en soit, à peine débarqué, Siaka Barry qui a aujourd’hui vainement tenté de revenir aux affaires avait prévenu : « Le combat continue contre vents et marées et cela même en dehors d’un gouvernement. Vous trouverez désormais en face de vous le simple citoyen Siaka Barry engagé plus que jamais dans le combat pour une jeunesse guinéenne épanouie, solidaire et révolutionnaire. »

Ce combat consiste si malheureusement à s’attaquer aux ainés tels que Dalein Diallo, Sydia Touré, etc.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.