Barcelone : opération de police en cours contre les milieux djihadistes

Les Mossos d’Esquadra, la police catalane, a lancé ce lundi à 4 heures du matin -heure locale et heure de Paris- une opération de lutte contre le terrorisme dans la localité de Sant Pere de Ribes, à une quarantaine de kilomètres de Barcelone. Selon la presse espagnole, un à deux hommes de nationalité marocaine ont été interpellés. Les Mossos les soupçonnent d’appartenir à une cellule de propagande de Daech, qui avait revendiqué les attentats du mois d’août. Au cours des perquisitions qui ont été menées dans plusieurs maisons, un véhicule a été saisi. Plusieurs autres arrestations pourraient être effectuées.

L’opération en cours est liée à une enquête débutée il y a plusieurs mois contre des propagandistes du groupe Etat islamique, qui « de manière coordonnée » se sont fait repérer pour apologie des actes terroristes et diffusion de contenus destinés à inciter à commettre de tels crimes, a affirmé la police sur son compte Twitter.

Aucun lien n’est fait, pour le moment, avec l’enquête sur l’attentat du 17 août. La ville de Sant Pere de Ribes se trouve pourtant sur la Costa Dorada, sur la route de Cambrils et d’Alcanar, villes qui apparaissent dans le dossier de la cellule terroriste qui a frappé le 17 août sur la célèbre Rambla de Barcelone, faisant 15 morts et 126 blessés.

LIRE AUSSI>Attentats en Espagne : la terreur en cinq étapes

Le lendemain de l’attentat à la camionnette folle, quatre hommes munis de ceintures explosives factices et de couteaux précipitent leur voiture sur des piétons. Ils sont abattus par la police. A bord se trouve le frère de Younès Abouyyaqoub, probable conducteur de la camionnette de la Rambla, qui sera abattu le 21 août à Subirats après avoir été reconnu par une habitante.

C’est à Alcanar que les terroristes avaient caché 120 bouteilles de gaz et des centaines de litres d’acétone et d’eau oxygénée. Ce labo clandestin, probablement destiné à fabriquer du TATP, avait explosé la veille de l’attentat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.