Bénin : Réduire les pertes de tomates, priorité d’Armel Ganhounyedo


Ce jeune entrepreneur de 27 ans, propose des produits bios transformés à partir des tomates. Son objectif, c’est réduire les pertes post-récolte et prôner le « produire local ».

Tunis (dpa) – « Nous devons travailler sur la conscience collective pour que l’Afrique puisse être en mesure de transformer et valoriser sa propre matière première et consommer les produits finis qui en découlent », plaide Armel Ganhounyedo, promoteur de la marque agro-alimentaire « Les jardins Fénou ». Lancé en juin 2019, cette marque, 100 pour cent béninoise, propose des produits sains transformés à partir de tomates, comme la purée de ce fruit.

Parallèlement à sa profession de comptable, Armel a décidé de se lancer dans la transformation agroalimentaire à l’issue d’une visite dans la commune de Kpomassè (Sud-ouest) où il a constaté d’importantes pertes post-récolte, lors de la saison des tomates. « Le marché dans lequel nous opérons n’est pas conscient de ce manque à gagner, d’autant que la surproduction peut basculer rapidement, et en deux mois en une pénurie », confie-t-il à la dpa.

L’amertume qu’éprouve Armel face à ce constat l’a poussé à mettre en place, en pleine crise sanitaire de la Covid-19, une petite usine de conservation de tomates. « J’ai été sérieusement impacté par cette crise, mais si je n’avais pas su faire preuve de résilience, mon projet n’aurait jamais vu le jour. Je reste convaincu que ce genre d’épreuves est nécessaire au parcours de chaque entrepreneur », témoigne-t-il.

Pour Armel, l’accès au financement demeure un handicap de taille pour les jeunes entrepreneurs dans la mesure où, selon lui, le marché financier est souvent réticent à l’idée de soutenir cette catégorie de projets. Malgré ces difficultés, l’entrepreneur nourrit l’ambition de lancer une grande unité de production afin d’éviter au maximum les pertes post-récolte et proposer des produits 100 pour cent « made in Africa » dans les grands rayons de consommation.

Source: dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.