Bilan premier semestre 2017 : les immatriculations de Toyota France portées par l’hybride

Sur un marché français des voitures particulières en progression de 3 % au premier semestre 2017, les immatriculations de Toyota France (marques Toyota et Lexus) s’inscrivent en forte hausse de 16,2 %. Avec un total de 49 369 unités, la part de marché de Toyota France atteint ainsi 4,4 % en VP.

La progression de 16,8 % de la marque Toyota (46 777 immatriculations VP) est due pour l’essentiel au succès du nouveau crossover compact C-HR, dont les immatriculations atteignent déjà 9 634 unités sur les six premiers mois de 2017. Il s’installe ainsi comme le deuxième modèle le plus diffusé de la gamme après la Yaris « Made in France » (15 760 immatriculations VP), dont la nouvelle version est commercialisée depuis avril.

Lexus poursuit sur sa lancée avec 2 592 immatriculations sur le semestre, en hausse de 6,3 % et en bonne voie pour établir un sixième record consécutif de ventes annuel.

La part de marché de Toyota France (marques Toyota et Lexus) sur les ventes à particuliers s’élève à 5,6 %. Sur ce canal, le groupe progresse de 12,4 %, soit presque six fois plus que l’ensemble du marché.

Auprès des sociétés, alors que le marché affiche un repli de 3,8 %, les ventes VP de la marque Toyota sont en nette progression de 26 %. Sa part de marché atteint ainsi 2,6 %, contre moins de 2 % au premier semestre de 2016.

Du côté des utilitaires, Toyota fait un bond de 53 % grâce au nouveau Hilux qui fait plus que doubler ses ventes (+ 111 % avec 2017 immatriculations), mais aussi au Proace, lui aussi renouvelé l’an dernier et qui gagne 23 %.

Alors que le recul des ventes de Diesel se confirme mois après mois, Toyota se distingue grâce au succès de ses modèles hybrides. Leur part atteint 59 % des ventes VP de la marque Toyota sur le semestre, soit une progression de 47 % en volume. La motorisation hybride équipe ainsi 55 % des Yaris – produites en France sur le site de Valenciennes-Onnaing, dans le Nord – 87 % des C-HR, 85 % des Auris berline et Touring Sports et 78 % des RAV4. Chez Lexus, la motorisation hybride représente toujours plus de 99 % des ventes en France.

À l’échelle européenne, les ventes de Toyota Motor Europe atteignent 527 000 unités sur les six premiers mois de 2017, en hausse de 11 % par rapport à 2016. La part de marché du groupe s’élève à 4,9 %. Le groupe a vendu 208 300 hybrides, soit une progression de 44 % et presque 40 % de ses ventes totales.

Immatriculations hors transit temporaire

Toyota Motor Europe englobe toute l’Europe de l’Ouest, Centrale et de l’Est, y compris la Turquie et la Russie, ainsi qu’Israël et plusieurs pays d’Asie Centrale (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie et Kazakhstan).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.