Boké: Le 59ème anniversaire de l’indépendance nationale célébré, les autorités appellent à l’unité d’action et à la lutte contre les fauteurs de troubles’’

 Les festivités du 59ème anniversaire du 02 Octobre ont été commémorées lundi, 02 octobre 2017 dans la préfecture de Boké où les autorités locales ont appelé les citoyens à l’union, l’acceptation et l’unité d’action pour lutter contre les fauteurs de troubles à l’ordre public dans la Cité.

C’était en présence des autorités régionale, préfectorale et communale, cadres des services de défense et de sécurité, des honorables députés Abdoulaye Sylla et Mamadouba Tawel Camara, des représentants des projets, programmes et des ONG évoluant dans la localité.

A Boké, les autorités locales se sont limitées à la montée des couleurs nationales et au dépôt des gerbes de fleurs à la Place des martyrs située au cœur de la commune urbaine (CU).

Rendant hommage aux pionniers de l’indépendance, le préfet Aboubacar M’Bop Camara, a invité la population de Boké à promouvoir l’esprit collégial, la cohésion sociale, l’amour du prochain, de la patrie pour l’honneur de ceux qui, selon lui, se sont sacrifiés pour la cause de la Guinée, de l’Afrique et du Monde entier.

En ses termes, M. Camara s’est engagé à combattre tous ceux qui veulent déstabiliser Boké dont les jeunes doivent désormais, se passer des violences, des casses et manifestations de rues pour réclamer leurs droits.

Au nom des autorités centrales, le Gouverneur de la Région Administrative (RA) de Boké, général de Brigade, Siba Sévérin Loholamoua fait savoir que la célébration de la fête du 02 octobre est l’incarnation de la fierté du peuple de Guinée qui, dans des conditions difficiles, a osé prendre son destin en main en face de l’Afrique et du reste du monde.

Pour que demeure cette fierté nationale, a insisté le gouverneur, il faut lutter contre l’ethnocentrisme, le clientélisme, l’égoïsme et l’affinité.

« Cela ne peut se faire que dans l’unité, l’acceptation, et la lutte contre les fauteurs de troubles sociaux dans la Cité… », a conclu le général de brigade, Siba Sévérin Loholamou.

 

Mamadouba Camara  , correspondant kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.