Boké: Après la panique au Lycée Filira, les précisions du DPE par intérim

Dans la matinée du mardi, 30 janvier 2018, une bagarre a éclaté au Lycée Filira entre deux (02) élèves à savoir, Alya Camara de la 8ème A2 et Karim Biaye, 7ème A2 qui a été blessé aux lèvres supérieures, selon le directeur préfectoral de l’Education (DPE) par intérim de Boké, Ahmadou Soumah.

Au micro de notre reporter après la panique au Lycée Filira, le DPE intérimaire a témoigné : «Quand la bagarre a pris une certaine ampleur, «Alya Camara, un enseignant du Lycée a joint la Gendarmerie pour dire qu’ils sont débordés.

C’est ainsi que l’élève Alya Camara a été mis aux arrêts, envoyé à la Gendarmerie et détenu en garde-à-vue pour calmer les esprits qui s’échauffaient au sein de l’établissement.»

A la suite de l’arrestation, a précisé M. Soumah, «Les élèves en colère, ont commencé à jeter des pierres par-ci par-là en perturbant les cours et la circulation routière. L’encadrement de l’école a tout fait calmer les tensions en vain. Et pendant ce temps, l’équipe de la DPE était partie à Koréra pour répondre à besoin d’enseignant.»

Il a fallu l’intervention du DPE par intérim pour que l’élève Alya Camara, auteur principal de la panique au Lycée Filira soit libéré d’urgence. Toute chose qui a fait baisser les tensions chez les camarades fiévreux du détenu.

Quelques heures après la panique au Lycée, la victime a été admise à l’hôpital pour les 1ères consultations et les ordonnances ont été remises à la DPE pour l’achat des produits prescrits.

Bref, le DPE a rassuré que la Section pédagogique est sur pied d’œuvre pour trouver non seulement les produits mais aussi réconcilier les élèves des deux (02) familles en opposition.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.