Boké: Célébration de la journée internationale des handicapés

Proclamée le 03 décembre 1992 par les Nations Unies, la fête internationale des personnes handicapées a été célébrée dimanche, 03 décembre 2017, dans la Région Administrative (RA) de Boké, sur l’esplanade du Musée régional, en présence des autorités politiques et administratives de la localité.

Dans sa communication, le président de la Coalition pour la Défense des Droits des Handicapés (CODHA), Emile Lucien Lamah a plaidé pour l’adoption et la promulgation de la Loi portant protection sociale et promotion des handicapés par l’Assemblée nationale de Guinée, le respect de la Charte de la Convention internationale des nations unies et la création d’un Centre d’encadrement communautaire dans la préfecture de Boké.

La réalisation de ce projet a précisé M. Lamah, favorise l’insertion, l’intégration et l’accès des handicapés physiques à la vie économique et sociale de manière durable.

Pour sa part, le président de fédération guinéenne des Personnes handicapées (FEGUIPAH) de Boké, Mamoudou Yabara Camara a indiqué que le sacrifice n’est pas destiné forcement aux handicapés qui doivent prendre  pour lutter contre la mendicité qui selon lui, est une pratique néfaste, humiliante et dégradante pour les démunies.

Aux dires du Vice Maire de la Commune, Alpha Oumar Konah Diallo, l’infirmité n’est pas synonyme de démission mais d’une observation divine permettant d’observer l’être humain comment ce dernier puisse se procurer de sa subsistance sur terre.

La Commune, selon le vice Maire, est entièrement disposée à octroyer un lopin de terre devant servir à la construction d’un centre d’encadrement communautaire pour la formation professionnelle des personnes handicapées de Boké.

A la cérémonie, le Secrétaire général chargé des affaires administratives de la préfecture de Boké, El Hadj Lancinè Diakité, a invité les personnes handicapées physiques à resserrer les rangs pour inverser les tendances quant à l’amélioration de leurs conditions de vie.

Au cours d’une conférence-débat, le secrétaire général de la CODHA, Saliou Camara a demandé à ses paires de faire un toilettage systématique d’esprit en vue de la réduction de la mendicité au sein de leur corporation.

Bref, la fin de la journée a été marquée par la lecture de la Sourate Yâcine 41 fois pour la paix et la stabilité en Guinée.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.