Boké: Des élèves dans la rue pour réclamer leurs professeurs

Vêtus en tenue scolaire et civile, des élèves venus du Lycée Filira et autres sont descendus lundi, 27 novembre 2017, dans la rue, perturbé la circulation routière à commencer par la façade de la place des martyrs, en articulant le slogan : «Nous voulons l’éducation, nous voulons l’éducation, nous voulons des professeurs en classe…»

Informé, le Secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de la préfecture, Jean Béavogui a tenté de calmer les ardeurs en vain.

«Avec tout le respect qu’on a pour vous, monsieur le général des collectivités, nous ne sommes pas prêts à reculer, à négocier parce que, cela fait deux (02) semaines que nous n’étudions pas. Donc, il vous serait très difficile de  nous convaincre… », s’est défoulé un ‘’élève’’ en tenue du quartier.

A bout du souffle, le général des collectivités a vite joint au téléphone le président de la délégation spéciale de la Commune Urbaine de Boké, El Hadj Ibrahima Barry qui, à son tour, s’est rendu sur le terrain en compagnie de certains conseillers communaux pour désamorcer la tension.

Hélas ! C’est en pleine course que les manifestants ont bloqué le passage au véhicule du Maire qui, pourtant, se rendait chez l’inspecteur régional de l’Education pour savoir pourquoi cette présence massive des élèves dans la rue en début de semaine.

Il a fallu l’intervention des acteurs de la société civile pour permettre au Maire et sa suite de se rendre à destination.

A l’heure, Le Maire en compagnie du secrétaire général des collectivités, des conseillers communaux et autres responsables de la société civile sont à pied d’œuvre pour désamorcer la crise et éviter des infiltrations en sa phase latente.

Il convient de noter que les établissements scolaires de la CU sont vacants depuis des semaines.

Nous y reviendrons…

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.