Boké: Le corps d’un bébé mort-né retrouvé dans la gueule d’un chien à l’Hôpital régional

Le corps d’un bébé mort-né a été découvert dimanche, 21 janvier 2018 dans la gueule d’un chien qui, apprend-on, était pourchassé par d’autres chiens affamés dans l’enceinte de la cour de l’Hôpital régional de Boké.

Interrogé sur la situation ce mardi, 23 janvier 2018, le responsable de la Maternité de l’Hôpital régional de Boké, Médecin-Chef, Dr Kaman Camara a précisé que c’est une femme venant de la sous-préfecture de Sangarédi, avec un bébé qui était déjà mort dans le ventre il y a plus de deux (02) semaines.»

Il a, par ailleurs, ajouté que l’enfant étant en état de putréfaction, le service de Maternité a dirigé l’accouchement avant de remettre le corps du bébé en question à ses parents qui avaient promis de contacter dès 10 heures le lendemain, les parents vivant à Boké-centre.

Pour le personnel de la Maternité, a souligné Dr Kaman, «ils étaient déjà partis à la maison avec le corps…»

A la surprise des responsables de l’Hôpital, dira le Médecin-Che, «les parents du bébé mort-né, ont fait le contour du service et partir jeter le corps derrière la Maternité à l’insu de tout le monde. C’est là que les chiens ont découvert le corps et se sont jetés là-dessus.»

Quand le service a appris la triste nouvelle, a indiqué Dr Camara, «On est allé ramasser le reste du corps et procéder à l’enterrement.»

Pour éviter ce genre de situation, a rassuré le Médecin-Chef, «le service de la Maternité a interdit l’inhumation des bébés qui seraient nés en état de putréfaction à l’Hôpital régional de Boké.»

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.