Boké: Le marché de Gorèye sera démoli avant le 24 mai 2021 (Maire TAWEL)

Le Maire de la commune urbaine de Boké, honorable Mamadouba Tawel Camara a de nouveau, conféré ce lundi, 17 mai 2021, avec les chefs de quartiers, leaders religieux, administrateurs, commerçants, vendeuses des marchés hangar, Yomboya, 400 bâtiments et le marché central de Gorèye qui, selon le maire Mamadouba Tawel Camara, sera démoli d’ici le 24 mai 2021.Une niuvelle  qui fait froid dans le dos des responsables de la Chambre régionale du Commerce ainsi que les représentants des services de sécurité.Au menu de cette rencontre de concertation: « La démolition et la modernisation du marché Gorèye pour conférer une image agréable à la ville de Boké; l’occupation immédiate des marchés hangar, Yomboya et 400 bâtiments construit en 2012 à la faveur du 54ème anniversaire de l’indépendance nationale. »
Selon le maire, le marché central de Gorèye, en termes de rendement,  a apporté à la Commune, 34 millions en 2019, 18 millions en 2020.La Mairie de Boké, selon son premier responsable, débourse 45 millions GNF sans compter la location, l’entretien du véhicule et du personnel d’assainissement qui coûte 45 millions de francs guinéens par mois.Cette année, précise le Maire, la Mairie de Boké a bénéficié de 11 milliards de francs guinéens.Prenant la parole à son tour, le préfet de Boké, Hassan Sanoussy Camara soutient inconditionnellement la Décision du Maire qui s’engage à démolir le marché central Gorèye sans délai.Cette année, rassure le  plus ancien des préfets de la Guinée, la préfecture de Boké changera de visage et prendra son envol vers un développement durable et harmonieux.Saluant l’initiative de la Mairie, le préfet a averti en ces termes: « Boké ne sera ni une brousse, ni un champ de bataille. »Grâce au fonds FODEL, rappelle M. Camara, la préfecture de Boké s’est dotée de véritables infrastructures de base, à savoir: routes, maisons, structures de santé.Remerciant la Commune pour  l’utilisation rationnelle des fonds-FODEL, Hassan Sanoussy Camara a promis de renforcer le contrôle autour des fonds alloués aux collectivités locales de sa juridiction géopolitique.Enfin, Hassan Sanoussy Camara a promis d’être le porte-parole fidèle de la commune urbaine de Boké auprès du gouvernement guinéen pour le bonheur de Kakandé.
Mamadouba Camara , Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.