Boké: «Les sociétés minières et les communautés doivent vivre dans l’entente et l’harmonie  pour que nos villes changent de visage…», dixit le préfet

Dans le cadre de sa prise de contact avec les collectivités relevant de sa juridiction géopolitique, le préfet de Boké, Aboubacar M’Bopp Camara a été mardi, 07 novembre 2017, l’hôte de marque de la population de la Cité minière de Kamsar à quelques 50 km du Chef-lieu de la préfecture de Boké.

 La cérémonie a mobilisé outre, les autorités locales, les conseillers communaux, présidents des districts et de la jeunesse, groupements de femmes et associations de jeunesse, le syndicat des transporteurs, les confessions religieuses, cadres sous-préfectoraux, représentants des sociétés minières, des ONG ainsi que des services de défense et de sécurité.

Souhaitant la bienvenue à la délégation, le Maire de la CR de Kamsar, Djibril Trésor Bangoura s’est réjoui de la visite du préfet avant de déclarer que la sous-préfecture de Kamsar compte 14 districts pour une population de 356.200 habitants dont 185.200 femmes.

Boké, plaque tournante des sociétés minières, résolutions des préoccupations des communautés pour la restauration d’un climat de paix, la sensibilisation de la population autour des objectifs de développement et soutenir les actions de développement du président de la République, le Pr Alpha Condé.

Remerciant la société des compagnies des bauxites de Guinée (CBG) pour sa participation active au développement de la localité, le Maire a formulé les doléances relatives à l’amélioration des conditions de sa population, la fourniture régulière du courant électrique, l’adduction d’eau, l’entretien des voiries urbaines et l’emploi des jeunes.

Dans son adresse à la population, le préfet Aboubacar M’Bopp Camara a insisté sur la consolidation de la cohabitation pacifique en vue de la stabilité dans les zones minières.

Il a, invité la population de Boké à lutter contre l’ethnocentrisme, l’affinité, l’escroquerie, les manifestations de rue pour un développement participatif de la préfecture de Boké.

Pour éradiquer les fléaux comme le banditisme, l’insécurité et le vandalisme, le premier responsable de la préfecture de Boké a sollicité l’organisation urgente d’un conseil de sécurité pour réfléchir sur les voies et stratégies de lutte.

Par rapport à la desserte en électricité et à l’emploi des jeunes, le préfet a annoncé une avancée significative dans le dossier.

«Le président de la République, le Pr Alpha Condé a la volonté de développer Boké… », a conclu le préfet.

Mamadouba Camara, correspondant Kabanews Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.