Boké: L’ONG Union internationale des religieux pour l’humanitaire au chevet des personnes handicapées

 

L’ONG Union internationale des religieux  pour l’humanitaire (UIRH) a organisé dimanche, 16 décembre 2018 une journée de collecte de dons au profit des personnes handicapées vivant dans la préfecture de Boké.

L’initiative s’inscrit dans le cadre  de la mobilisation des biens matériels et financiers auprès des personnes de bonne volonté à la faveur des personnes démunies de la préfecture de Boké.

Précisant que les 95% de la population guinéenne sont musulmans, le président de l’Association des personnes handicapées de Boké (APHAB), Mamoudou Yabara Camara a invité les autorités centrales à instituer  une journée nationale de solidarité en faveur des personnes vulnérables de la Guinée.

Selon lui, «Le manque de solidarité au profit des personnes handicapées, les expose à la mendicité, à la pauvreté et à la marginalisation…»

Plus loin, M. Camara a sollicité la création en Guinée, d’une journée nationale de solidarité destinée à l’amélioration des conditions de vie des handicapés physiques et mettre un frein à la marginalisation et à la pauvreté dont sont victimes dans la société.

Par le biais de cet ambitieux projet, l’ONG union internationale des religieux pour l’humanitaire entend lutter contre l’ethnocentrisme et promouvoir l’humanitaire sur l’ensemble du territoire guinéen.

Pour sa part, le président fondateur de l’ONG UIRH, El Hadj Moussa Lambiaye Camara a indiqué : «Faire de dons aux personnes vulnérables, purifie les détenteurs des fonds et des ressources. Désormais, le 23 mai de chaque année sera consacré à la célébration du ‘’Carnaval de solidarité pour la paix’’ au niveau de la capitale Conakry.

A la cérémonie, l’inspecteur régional des affaires religieuses de Boké, El Hadj Mohamed Wakil Yattara a déclaré que «L’action sociale orientée vers les personnes handicapées, permet de lutter contre la mendicité dans les rues, la pauvreté, l’injustice, l’ethnocentrisme et l’intolérance.

Bref, le don collecté au compte de la célébration de cette 1ère  journée a permis de récolter un montant de 2 millions de francs guinéens et d’habits de toutes catégories.

Des prières et bénédictions ont été formulées pour la paix et prospérité de la Guinée et des guinéens.

Mamadouba Camara , correspondant www.kabnabachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.