Boké-Religion: Une cérémonie de lecture du Saint Coran pour la consolidation de la Paix et l’Unité nationale

L’Union pour la paix et l’émergence de Kakandé (UPEK), en collaboration avec l’inspection de la Ligue Islamique régionale, a organisé jeudi, 18 juillet 2019, une cérémonie de lecture du Saint Coran et de prières pour le renforcement et la consolidation de la paix et l’unité nationale en Guinée.

C’est une initiative de l’union pour la paix et l’émergence de Kakandé (UPEK), des autorités administratives, de la délégation communale de la jeunesse, du syndicat des transporteurs, des confessions religieuses ainsi que des groupements de femmes et associations de jeunesse.

Dans son discours de circonstance, le président de l’UPEK, Almamy Mohamed Diané a indiqué qu’au-delà du renforcement du tissu social en Guinée, la jeunesse et autorités locales de Boké formulent des prières pour la santé, longévité et la réussite de l’ensemble des projets du président de la République, Pr Alpha Condé.

Le Chef de l’Etat, a précisé le président de l’UPEK, a diligenté la réhabilitation de la route nationale N°3 Boké-Conakry, l’organisation du 54ème anniversaire de la fête de l’indépendance nationale à Boké, l’érection de la préfecture de Boké en  zone économique spéciale de la République de Guinée, l’implantation de 14 sociétés minières dont six (06) en phase d’exploitation.

Pour le président de la Délégation communale de la jeunesse, Hamidou Pendessa, la jeunesse de Boké qui a tiré les leçons d’un passé peu reluisant, prend son destin en main, en luttant contre les barrages, la destruction des biens publics et les manifestations de rue. Une manière d’attirer les investisseurs vers la Cité minière de Boké en pleine exploitation minière.

Saluant les efforts de la 3ème République, l’inspecteur régional des affaires religieuses, El Hadj Mohamed Wakil Yattara a invité les fils de Boké à préserver les acquis du développement et resserrer les rangs pour tirer le maximum de profit de l’exploitation minière.

De son côté, le préfet Aboubacar M’Bopp Camara a promis d’user de toutes ses énergies pour garantir la paix, l’entente et la quiétude sociale dans sa sphère politique.
Pour y arriver, il a sollicité l’implication l’ensemble des forces vives de la préfecture en vue de faire de la paix sociale levier du développement de Kakandé (Boké).

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.